• Éclaireurs Évangéliques de France

    Les EEF ont vu le jour le 22 août 1998. Les EEF sont issus des EDE (nés en 1982) qui ont rejoints de nouveau les EEF en 2003. Les EEF sont adhérents de la FSEF (Fédération du Scoutisme Evangélique Français) depuis sa création en 2003.
    En savoir plus

  • Flambeaux Claires Flammes

    Association de Jeunesse et d’Education Populaire agréée Volontaire pour DECOUVRIR, PROGRESSER et SERVIR tel est le but du Mouvement des Flambeaux et des Claires-Flammes. Au moyen d’une " éducation non- formelle ", il veut contribuer à la croissance et au développement des jeunes de 6 à 18 ans dans la globalité de leur personne : physique, intellectuelle, émotionnelle, sociale et spirituelle.
    En savoir plus

  • Porteurs de Flambeaux

    Ardents à servir Dans une société en mouvement, l’Armée du Salut (Congrégation et Fondation) présente toute une palette d'activités à l'intention des enfants, adolescents et jeunes adultes, sans distinction aucune, et dans le respect mutuel de chacun.
    En savoir plus

  • Royal Rangers

    « Sois prêt »
    En savoir plus

    Royal Rangers

Site :

Historique

En 1961, aux Etats-Unis, les Assemblées de Dieu prirent la décision de démarrer une oeuvre destinée aux garçons. Ils confièrent cela au pasteur Johnnie Barnes.

En octobre 1962, le programme des Royal Rangers démarra officiellement aux u.S.A. Au début des années 80, l’Angleterre, l’Allemagne et la Suisse, puis de nombreux pays en Europe développèrent ce travail.

En France, la vision démarra à Dieppe en 1989 puis au Havre en 1992. Les Royal Rangers en France sont sous la couverture spirituelle de l’Eglise Apostolique. Cependant, le mouvement Royal Rangers n’est pas limité à ce seul mouvement mais est ouvert à toutes églises de confessions charismatiques.

But

En France, les Royal Rangers, fonctionnent sous le couvert d’une association type loi 1901 depuis 1992. Celle-ci est présidée par un conseil d’administration appelé « Comité National ». Depuis le début 2008, l’association compte un permanent à mi-temps.

Notre action préventive parmi les enfants et les adolescents vis à vis de la délinquance, l’usage de la drogue et toute autre forme de dérive, a été reconnue par la Direction Départementale Jeunesse et Sports de Seine-Maritime en 1994 avec l’obtention de l’agrément « Jeunesse et Education Populaire ».

Les responsables Royal Rangers sont des chrétiens de tous âges engagés dans une église locale qui servent dans l'association à titre bénévole. En travaillant en harmonie avec les parents, ces responsables aident les enfants à s’épanouir. Les enfants et les adolescents originaires de n’importe quel milieu confessionnel peuvent être membres des Royal Rangers avec l’accord des parents.

La vision spirituelle des Royal Rangers s’articule sur trois fondements :

• conduire les enfants à Jésus              

• les garder en Jésus (dans l’Eglise)

• les rendre prêts à servir

Projet éducatif

Les objectifs éducatifs prioritaires sont axés sur le développement équilibré de l’enfant dans quatre domaines de croissance : physique, intellectuel, spirituel et social.

Pour ce faire, l’association s’adresse aux enfants depuis le plus jeune âge (5 ans) et jusqu’à la fin de l’adolescence (17 ans) : l’environnement extérieur naturel a été choisi comme support pour les activités ; les activités ont pour but de donner à chaque enfant les moyens de grandir avec une autonomie toujours plus grande. L’action doit aussi permettre aux enfants de traverser la période de l’adolescence en ayant été sensibilisés aux dangers liés à la consommation de drogue et autres dérives conduisant à des comportements néfastes pour lui-même mais aussi pour ceux qui lui sont proches. Pour cela, l’association pourra se mettre en relation avec différents organismes public ou privé, professionnels de la prévention en direction de la jeunesse.

Pédagogie et tranche d’âges

Les principes de vie du scoutisme servent de support aux objectifs éducatifs. Pour cela les enfants sont répartis dans 4 tranches d’âges ayant des dénominations spécifiques :

, Flèche de feu 5/6 ans Maternelle/CP

, Pionniers 7/8 ans CE1/CE2

, Messagers 9/11 ans CM1/CM2/6ème

, Aventuriers 12/14 ans 5ème/4ème/3ème

, Conquérants 15/17 ans 2nd/1ère/Terminale

Les enfants doivent participer à l’action dans le domaine de la vie quotidienne ; pour ce faire, ils sont répartis en patrouille de 5/7 enfants et occupent à tour de rôle des fonctions pratiques (intendance, feu, cuisine, vaisselle collective, hygiène…).

A la différence du scoutisme traditionnel, le chef de patrouille est un adulte, toutefois il peut être secondé par un aide chef de patrouille mineur.

Vie spirituelle

La vie spirituelle est une des quatre bases du fonctionnement des Royal Rangers. Tous les responsables sont des chrétiens engagés dans une église locale. Toutes les activités proposées, locales ou nationales, comportent des temps de partage, de culte ou de louange. Chacun étant libre d’y participer et de répondre à ce que Dieu peut déposer sur les cœurs.

Particularités

En France, les Royal Rangers sont actuellement implantés à Dieppe (76), Le Havre (76), Saint-Etienne(42), Athis-Mons (91) Montreuil (93) et Nice (06).

Les Royal Rangers sont regroupés dans une seule association. Son comité gère la vie courante, les orientations (pédagogiques, spirituelles…), la formation et nomme la direction des camps d’été. Les Royal Rangers fonctionnent au niveau local avec des unités gérées par un chef d’unité nommé par le Comité National en accord avec l’église locale.

Chaque unité peut, en fonction des besoins et des capacités, ouvrir les différentes troupes. Chaque troupe est dirigée par un chef de troupe qui lui même peut encadrer un ou plusieurs chef de patrouille. Les Royal Rangers comptent aujourd’hui en France 150 participants.

Les Royal Rangers sont aussi implantés dans plus de 70 pays dans le monde.

 

Tous les adultes se doivent de suivre la formation NTC (National training Camp), interne à l’association, qui est la base minimale requise pour fonctionner comme responsable.

Le chef de patrouille (animateur) se doit d’effectuer le plus rapidement possible une formation qualifiante (BAFA) et les chefs de camp doivent systématiquement détenir le BAFD.

L’association organise de temps en temps des week-ends de formation sur des thèmes choisis à laquelle l’ensemble des responsables en activité sont invités.